Pourquoi les maisons blanches sont interdites à Collioure ?

La ville de la Collioure est très envoutante et agréable de par sa situation géographique, mais également en raison des divers sites que vous pourrez y visiter. Elle abrite plusieurs édifices blancs qui fascinent beaucoup les visiteurs, mais qui sont malheureusement difficiles, voire même interdits d’accès.

Les belles maisons blanches de la ville

Parmi ces édifices blancs qui fondent la beauté de la ville, il y a la Casa Blanca. Il s’agit d’un domaine de huit hectares fondé en 14870 pour la culture des vignes et la production de bon vin. L’endroit dispose également d’une grande maison blanche qui renferme plusieurs caves ayant été conçues pour le stockage des vins. Il s’agit donc d’une grande espace destinée à la viticulture et à la production d’un des meilleurs vins de tout le pays. A part le Casa Blanca, il y aussi le château médiévale situé au sein de a citadelle moderne. Ce dernier a été érigé dans les temps anciens dans le but de protéger le village de Collioure et son port naturel. Il s’agit d’un château blanc dont le domaine est très vaste. Ces domaines sont très convoités par les voyageurs de par leurs mystères historiques, mais aussi en raison de leurs environnants.

Des édifices difficiles d’accès

Les maisons blanches comme celui de Casa Blanca et le château médiéval sont maintenant considérés comme les propriétés du département des Pyrénées Orientales. De ce fait,  ces endroits sont vraiment sacrés et leurs conservations relèvent d’une importance primordiale d’où sa difficulté voire même l’interdiction d’y pénétrer. Cependant, une démarche d’accessibilité universelle peut être tout de même acceptée pour la visite des lieux. Il est également possible de faire une demande d’accès à ces maisons blanches en vue des fiches pédagogiques pour la scolarité des étudiants. Lorsque la visite a été autorisée, les visiteurs n’ont pas le droit d’emmener des valises ou des sacs de grande contenance pour des mesures de sécurité. Des mesures strictes et nécessaires sont donc prises pour la protection de ces patrimoines culturels.