Quels sont les ports de pêche dans les Pyrénées Orientales

Que ce soit dans le cadre d’une simple excursion ou d’un voyage, la pêche demeure l’une des activités les plus fascinants. Et il l’est encore plus dans les régions de Pyrénées Orientales dont la majorité du territoire est bordé par la Mer et où la pêche est un véritable dada. Il est donc évident que les ports de pêche n’en manquent pas. A titre d’exemples, deux des plus connus seront présentés ci-dessous.

Le Port de Port-Barcarès

Réputé dans le monde méditerranéen, ce port accueille des visiteurs chaque année. Que ce soit dans le cadre d’un loisir ou celui du commerce, nombreux sont les gens qui viennent pêcher à cet endroit. La période la plus propice se situe entre le mois de Juillet et Octobre (de mai à octobre pour les groupes). Le temps de pêche ne doit pas dépasser quatre heures, tandis que le nombre de pêcheurs sur la surface doit être limité à 32. Les poissons recherchés sont le plus souvent des dorades, serrans, sars, et calamars. Les tarifs par pêcheurs sont invariables et les matériels sont fournis sur place. Cependant, il est strictement recommandé de se munir de protections solaires, blouson ou coupe-vent selon la météo.

Le Port de Port-Vendres

Situé sur la frontière franco-espagnole, le port de Port Vendre est depuis la nuit des temps un véritable carrefour culturel et ethnique pour tous les pêcheurs circulant sur la zone. Les zones de pêche ont été scindées en deux afin de distinguer les activités commerciales des activités de loisirs. Les quais et les digues du port de pêche semblent être les seuls endroits disponibles à la pêche tandis que Le port de commerce est de nos jours interdit au public.

Avec un peu de chance, on peut attraper des poissons de grandes envergures comme les espadons, requins-renards, requins bleus. Que ce soit au public ou aux professionnels, les règles est pareilles à ceux du Port Barcarès, il est strictement recommandé de se munir de protections solaires, blouson ou coupe-vent selon la météo.